Chacun d'entre nous pourrait un jour avoir besoin d'une ambulance. Lorsque cela se produit, notre espoir et nos attentes se convergent vers le personnel d’ambulance qui se charge de prendre soin de notre cas. Ils nous donnent les premiers soins nécessaires jusqu'à notre arrivée à l'hôpital. Ils nous traitent avec compassion et dignité. Et ils nous protègent de tout préjudice supplémentaire que nous pourrions subir pendant ces soins.

La question qui taraude la population est « est ce que ce service est de qualité ? »

Les dépenses relatives à des transports en ambulance ont de plus en plus augmenté en une décennie, il en est aussi du prix pratiqué par les professionnels du métier malgré l’existence d’une tarification règlementé au Maroc, d’ailleurs il s’agit de la seule règlementation dans ce domaine. Mais là n’est pas encore la question, la question qui taraudent la population c’est « est ce que ce service est de qualité ou non » malgré l’arsenal juridique marocain pauvre.

Les transports sanitaires sont classés sous différentes catégories selon leurs utilisations. En effet, Tous les véhicules de transport sanitaires ne peuvent forcément être des véhicules de transport urgent des malades. En effet, il existe 3 catégories de transport sanitaire :

  • Transport sanitaire de catégorie A : il s’agit d’une unité mobile hospitalière, Ambulance de secours et de soins d’urgence ambulance routière conçue et équipée pour le transport, les soins intensifs et la surveillance de patients ;
  • Transport sanitaire de catégorie C : les ambulances privées conçues et équipées pour le transport sanitaire de patients dont l'état de santé ne laisse pas présager qu'ils puissent devenir des patients en détresse ;
  • Transport sanitaire de catégorie D : destiné au transport assis de personnes ne pouvant marcher depuis un bâtiment de soins (privé ou publique).

L’ambulance doit répondre à un nombre d’exigences de qualité et de sécurité pour un service efficace

Dans un pays où l’urgence pré-hospitalière représente 50% par rapport aux urgences totales. Avec un transport sanitaire des malades et blessés très peu maitrisé, nous nous retrouvons avec un taux de morbidité pré-hospitalière de 11 % de la morbidité total.

Pour une finalité de sauver les vies, et une contribution du secteur privé dans l’amélioration du secteur de la santé au Maroc. Il est nécessaire d’entamer une initiative pour se conformer aux normes internationales, le cabinet For Better Health accompagne les entreprises d’ambulance privées pour pouvoir obtenir une qualité de service et de sécurité patient. Pour se faire, il existe plusieurs référentiels internationaux notamment la NF EN 1789 : 2010 qui expose des exigences sur les aspects suivants :

  • Management de l’établissement privé d’exploitation ambulancière en question : Il doit se charger d’assurer une discipline permettant une bonne efficacité du service rendue et une flexibilité de communication et la coordination ;
  • Véhicule et la cellule sanitaire : répond obligatoirement à certaines exigences en termes d’installations et de dispositions convenables à leurs utilisations ;
  • L’hygiène sécurité des patients, de l’environnement et des ambulanciers est primordiale pour le domaine de la santé, Particulièrement le transport sanitaire car généralement les patients sont fragiles et vulnérables.
  • Le matériel embarqué, Les dispositifs médicaux et les médicaments doivent suivre des normes leur permettant une stabilité lors du mouvement et une ergonomie spécifique à la cellule sanitaire ;
  • La compétence du personnel qui nécessite d’être mise à jour périodiquement et pointue, car le personnel et un élément clé dans la sécurité du patient ;

Une société de transport sanitaire indépendante est limitée par son effectif, son rayon d’action, son planning, ses horaires de disponibilité et bien d’autres raisons. En tant que patients, médecins, tiers accompagnateurs ou soignants, ces raisons sont une charge qui jusqu’ici créait autant d’ennuis supplémentaires dans leur recherche. Il existe des établissements qui utilisent la technologie et l’intelligence artificielle dans le but de servir la santé de la population en offrant la possibilité de coordonner entre le patient et les entités de soins, nous pouvons citer parmi eux Hayat santé qui a pour mission de coordonner via une application entre les établissements de santé dont les ambulances et le patient et rendre ces besoins moins contraignants et surtout de qualité.

En s’inscrivant dans la démarche de bonne gouvernance des ambulances, les entreprises sanitaires gagnent en termes de sécurité patient mais encore de l’efficacité de fonctionnement. Le patient et le public maintiendrons leur confiance dans les services qui lui seront rendus et la santé de la population est aussi préservé.